Votre trousse de beauté isotherme offerte dès l'achat de 3 produits. Livraison uniquement sur Paris et Ile de France pour le moment. Mais restez informés !

icon close sidebar
Search
Generic filters
icon close sidebar

Panier

0 articles

Votre panier est actuellement vide.

Retour à la boutique

passer commande

La formulation à froid des cosmétiques

Le respect de l’intégrité des matières premières et des principes actifs pour une efficacité optimale de vos cosmétiques.
Alors que l’immense majorité du monde cosmétique formulent « à chaud », la formulation à froid apparaît comme une alternative permettant de formuler les produits sans phase de chauffe. L’intérêt ? Préserver l’intégralité des nutriments naturellement présents dans les matières premières et présentant un fort intérêt pour la peau. Et limiter la consommation d’énergie lors de la fabrication des produits cosmétiques. Une méthode qui n’est pas sans nous rappeler la tendance actuelle crudivore, de jus pressés à froid ou de cuissons à très basses températures.

Un retour à la nature et à ses bienfaits à l’état pur !

Pourquoi traditionnellement une phase de chauffe intervient dans la formulation cosmétique ? 

Très utilisée dans la sphère de la cosmétique, l’émulsion est un mélange de deux ou plusieurs liquides qui entrent dans la constitution de la majorité des soins (environ 90%): crèmes et gels de massage, laits, après-shampoings, etc. . Or le process de fabrication d’une émulsion nécessite traditionnellement de chauffer les phases aqueuses et grasses aux alentours de 70° afin de faire fondre la phase grasse qui peut s’avérer solide et « faire prendre » l’émulsion. 

 

Focus : qu’est-ce qu’une émulsion ? 

 

Une émulsion cosmétique se définit par la dispersion d’un liquide en fines gouttelettes dans un autre liquide et se caractérise par la présence minimale :

  • d’une phase aqueuse, ou hydrophile: elle est constituée par un ou plusieurs composés aqueux (eau, hydrolats etc…)
  • d’une phase huileuse: elle peut être formée d’une ou plusieurs huiles végétales, de beurres végétaux etc…

La plupart des émulsions cosmétiques contient aussi des émulsifiants, également appelés émulsionnants ou tensioactifs, surfactants ou agents de surface. Ils servent à conférer à l’émulsion cosmétique son caractère de stabilité et d’homogénéité. Ils favorisent en quelque sorte la répartition uniforme du cosmétique lors de son utilisation.

Qu’est ce qu’une formulation à froid ?

La formulation à froid est un procédé de formulation qui permet de créer une émulsion cosmétique sans passer par une phase de chauffe, en utilisant une émulsifiant spécifique afin de faire « tenir » l’émulsion.  

Les différentes phases sont ainsi mélangées à température ambiante, sans aucune montée en température. 

Quelles sont les difficultés de mise en œuvre ?

 

C’est une fabrication complexe qui demande plus de précision et plus de temps en fabrication. Cela nécessite également un choix plus précis de ses matières premières et notamment des composants de sa phase grasse. En effet, les phases grasses et aqueuses n’étant pas du tout chauffées, il est indispensable que la phase grasse soit parfaitement liquide et homogène, sous peine que l’émulsion ne prenne pas pour cause d’hétérogénéité. 

 

Or, nombreuses sont les huiles qui figent en-dessous d’une certaine température. Un choix extrêmement méticuleux des matières premières doit donc intervenir en amont de la formulation. 

 

Par ailleurs, la formulation à froid a souvent pour conséquence le fait que les émulsions soient plus liquides. C’est donc un élément à prendre en compte en amont, notamment dans le choix du packaging primaire. 

Quels sont les bénéfices de la formulation à froid d’un produit cosmétique ?

On ne peut s’empêcher d’établir un parallèle avec l’alimentation tant l’approche et les bénéfices sont similaires ! Alimentation vivante, crudivore, jus pressés à froid, huiles pressées à froid… Le principe est le même : respecter les aliments et matières premières brutes, sans dénaturer les vitamines, nutriments et autres principes actifs naturellement présents dans la matière première afin de profiter pleinement des bénéfices multiples qu’ils nous offrent, pour le corps comme pour la peau. 

 

Ainsi, les huiles chauffées perdent la quasi-totalité de leurs bénéfices, et peuvent même s’avérer toxiques pour la santé au-delà d’une certaine température avec la formation de produits dangereux telle que l’acroléine.

Les vitamines et minéraux naturellement présents dans les fruits et légumes sont eux aussi largement impactés par la cuisson qui détruit la majorité des vitamines et nutriments, et notamment les plus thermosensibles (comme la vitamine C).

Il en est de même pour la formulation cosmétique : comme les ingrédients ne sont pas chauffés, les avantages sont multiples. Certains parlent même de « cosmétique vivante » pour qualifier ces soins nouvelle génération qui préservent les matières premières et offrent le meilleur de la nature, à l’état brut. 

 

Comme pour l’alimentaire, le fait de faire chauffer les huiles lors de la fabrication d’émulsion impacte leur composition, et notamment leur richesse en nutriments. Autant de bons éléments dont ne pourra pas bénéficier la peau.  Par ailleurs, une phase de chauffe accélère le processus d’oxydation des huiles, responsable de leur rancissement, ce qui est une difficulté majeure rencontrée dans la formulation de produits cosmétiques naturels riches en huiles végétales. 

 

Mais outre les huiles utilisées dans les formulations, certains principes actifs sont fortement thermosensibles, c’est-à-dire qu’ils sont impactés par la chaleur. C’est le cas de la vitamine C notamment, mais plus globalement de l’ensemble des antioxydants, pourtant tant recherchés en cosmétiques pour leur action préventive dans l’apparition des signes de l’âge. Ces antioxydants sont extrêmement sensibles à la chaleur et aux changements de température et perdent donc rapidement leur activité et donc leur intérêt s’ils subissent une phase de chauffe ou un choc de température. 

 

En ne chauffant aucune matière première, toute dégradation est évitée au moment de la formulation et il est proposé aux consommateurs des produits cosmétiques au plus proche de ce que la nature nous offre. Tous les principes actifs restent ainsi bruts et vivants pour restituer généreusement leurs vertus à la peau.

Y’a-t-il plus de précautions à prendre avec un tel produit pour les utilisatrices ? (durée d’utilisation plus limitée, autres)

La fabrication de ces soins demande plus de savoir-faire et de délicatesse, ainsi qu’un choix plus strict des matières premières en amont de la production, afin de s’assurer que la phase grasse soit liquide et parfaitement homogène à la formulation. 

 

Mais pour les consommateurs cela ne change rien, hormis qu’ils bénéficient de cosmétiques plus riches en actifs, nutriments et vitamines : de la nature à l’état pur ! 

 

La durée d’utilisation n’est pas impactée non plus, car cette dernière dépend du système de conservation choisi et non du procédé d’émulsion. 

Les produits cosmétiques formulés à froid sont-ils soumis à la même réglementation cosmétique que les produits cosmétiques dit « traditionnels » et sont-ils aussi sûrs ? 

Tout à fait. Il n’y a qu’une seule réglementation cosmétique applicable à tout produit commercialisé sur le territoire européen, et donc français. Le process de fabrication n’exonère donc aucunement les produits formulés des exigences réglementaires qui, rappelons-le, font partie des plus strictes du monde. 

Les produits formulés à froid doivent donc passer les différents tests de stabilité, d’innocuité, challenges tests etc… avant de pouvoir être commercialisés sur le marché. 

Et côté consommation d’énergie ? quel est le procédé de formulation le plus vert ? 

Cerise sur le gâteau, la formulation à froid est moins énergivore, et permet donc de réduire l’impact environnemental global lors du process de fabrication.

 

Lors de la fabrication à chaud, les phases huileuses et aqueuses sont portées à haute température, pouvant aller jusqu’à 85°C. Et cette phase dure plus ou moins longtemps selon les formules, les quantités de matière mise en œuvre et l’hétérogénéité des phases entrant dans le process. 

 

C’est ainsi que SEPPIC, industriel proposant des ingrédients cosmétiques et notamment un ingrédient permettant de formuler des émulsions à froid, a pu calculer les économies énergétiques réalisées par rapport à la fabrication d’une émulsion huile-dans-eau (H/E) formulée à chaud : la production de 5kg d’émulsion à froid permet d’économiser jusqu’à 98% d’énergie et 78% de temps de fabrication. Ce qui équivaut à une réduction de 4,6kg d’émission CO2.

Un produit cosmétique peut-il être 100% d’origine naturelle et formulé à froid ?

Tout à fait ! Il existe aujourd’hui des émulsionnants 100% d’origine naturelle permettant de créer des émulsions à froid. 

 

Cela permet d’aller encore plus loin dans la confection de soins cosmétiques au plus proche de la nature et de ses vertus. 

 

Evidemment, cette approche 100% d’origine naturelle complexifie encore davantage le process de formulation et nécessite un choix encore plus drastique des matières premières entrant dans la composition des produits cosmétiques. 

 

Néanmoins, cela fait encore plus sens : utiliser une émulsionnant d’origine naturelle pour formuler à froid et restituer aux consommateurs la totalité des bénéfices des matières premières entrant dans la composition des soins. 100% d’efficacité, avec 100% de nature.

Pourquoi n’y a-t-il pas plus d’industriels de la cosmétique qui utilisent ce procédé de formulation à froid ? 

Les raisons sont certainement multiples.

 

Tout d’abord, ce procédé est plus délicat dans sa mise en œuvre, et nécessite un savoir-faire particulier, que tous les industriels ne maitrisent pas.

 

Par ailleurs, ce process de formulation nécessite un choix drastique des matières premières utilisées, et notamment les composants de la phase grasse. Beurres, cires et autres huiles ayant tendance à se solidifier sont à exclure, ce qui est contraignant, et nécessiterait pour les industriels de retravailler leurs formules pour permettre une production à froid. 

 

Enfin, les émulsionnants à froid, et de surcroît d’origine naturelle, sont plus chers à l’achat que des émulsionnants dits classiques. 

La formulation à froid, bien qu’encore très peu utilisée par les industriels cosmétiques du fait des contraintes qu’elle implique, est le process de formulation le plus respectueux qui existe. Toutes les matières premières et principes actifs restent ainsi bruts et vivants pour restituer généreusement leurs vertus à la peau.

 

Chez OMAÏDO, où l’efficacité de nos soins grâce à la préservation des actifs est notre raison d’être, c’était une évidence de vous garantir une formulation à froid de l’ensemble de nos soins 100% d’origine naturelle. Parce que votre peau mérite le meilleur de la nature!

Livraison en main propre

Livraison réfrigérée en main propre offerte dès 100€ d’achat

Une question

Toutes les réponses à vos questions se trouvent peut être ici

paiement sécurisé

Visa, Mastercard, Amex, Maestro